ETANG LES AMIS DE LA PECHE DE BRILLON

ETANG LES AMIS DE LA PECHE DE BRILLON

LA TANCHE

Origine :

La tanche est naturellement présente dans toutes les eaux d'Europe, de l'ouest de l'Asie. On la trouve aussi en Australie et en Amérique du nord, car elle a été introduite par l'homme. La tanche est appréciée à la fois pour sa chair et pour la beauté de sa pêche. Elle fut introduite dans les lacs pyrénéens.

Description :

La tanche est un gros poisson de 30 cm de long pour un poids de 100 g environ (Taille: de 20 à 65 cm. Poids : 0,4 à 3,5 kg jusqu'à 5 kg). Bien acclimatée dans les étangs et les lacs. La tête est trapue, avec un museau arrondi, le corps est massif, le dos est légèrement bombé. Elle porte 2 petits barbillons visibles sur la mâchoire supérieure ; toutes les nageoires présentent des bords arrondis, mais elles sont très puissantes, chez les mâles les nageoires pelviennes et anales (grosse nageoire ventrale) plus longues ont un deuxième rayon plus épais et celles-ci sont en forme de pelle. Chez les femelles les pelviennes n'atteignent pas l'orifice uro-génital. Le corps est trapu, le dos vert-brun, les flancs plus clairs ont des reflets cuivrés, le ventre est blanc-jaune. Des petits barbillons sont disposés de chaque côté de la bouche, qui est très petite par rapport au poisson, celle-ci est bordée de grosses lèvres. Les écailles, profondément incrustées dans l'épiderme, sont petites, même très petites. Tout le poisson est recouvert de mucus qui a des vertus cicatrisantes. Les yeux de ce poisson ont les iris orange, parfois rouge. Sa couleur verte foncée sur le dos s'éclaircit et fini par devenir vert-olive avec des reflets jaune-bronze sur les flancs, et le ventre est de couleur jaune-vert. Ses couleurs sont plus pâles ou plus foncées selon le lieu de vie. Les caractéristiques de ce poisson le rendent unique en son genre, il est difficile de confondre ce poisson avec un autre.

Distribution :

La tanche, espèce autochtone, est répandue dans toute la France à l'exception des eaux froides (torrent; lacs d'altitude), elle serait moins commune dans la Loire et absente des Alpes maritimes. La tanche est présente dans toutes les eaux courantes, dans les lacs jusqu'à 1500 m d'altitude et dans toutes les pièces d'eau, même les plus modestes. La tanche aime l'eau calme, qui est chaude en été, avec une abondance de végétaux aquatiques. Ce poisson peut aussi vivre dans les plus petites mares et les plus petits fossés. La tanche à une préférence pour les milieux de vie suivant : les étangs, bras morts, canaux, mares. Elle préfère une profondeur d'eau de 1 à 2 m, avec des nénuphars, joncs ou encore d'autres plantes aquatiques, un fond vaseux et riche en matière organique, elle aime fouiller ses fonds en quête de nourriture. Quand les prédateurs (le brochet) manquent dans le plan d'eau où se trouve la tanche, celle-ci a tendance à être atteinte de nanisme (toutes les tanches sont petites). La tanche se réfugie dans la vase dès les premiers froids on dit qu'elle hiberne jusqu'à ce que la température soit supérieure à 12 °C. La tanche est surtout active le matin, le soir et la nuit. Elle trahit sa présence en laissant échapper de petites bulles de méthane (résultant de la dégradation de matière organique sur le fond) qu'elle laisse remonter en surface en fouillant le fond. Il est fréquent de voir la tanche remonter en surface sous les lentilles d'eau ou sous les feuilles de nénuphars.

Reproduction :

La tanche est mature à l'âge de 3 à 4 ans. La reproduction de ce poisson se déroule de mai à juin quand la température de l'eau dépasse 18°C. La frai est généralement bruyante et spectaculaire, elle se déroule au beau milieu de la végétation aquatique. Les oeufs (250 000 à 800 000 par femelle), fixés à la végétation, incubent 5 à 8 jours selon la température. C'est un poisson solitaire et actif à la tombée de la nuit. Les alevins sont une proie facile pour les carnassiers. A l'éclosion, les alevins dotés d'un organe adhésif sur la tête se fixent sur les plantes jusqu'à la résorption du sac vitellin, ils ont une croissance rapide, ils se cachent dans la vase durant leur plus jeune âge. La tanche vit en moyenne 8 ans mais elle peut vivre 15 ans.

Régime alimentaire :

Durant son plus jeune âge, elle s'alimente de plancton trouvé dans la vase qui lui sert en même temps de refuge contre les prédateurs comme le brochet. Adulte, la tanche est omnivore. Elle se nourrit principalement de larves d'insectes (moustiques...), de vers, de petits crustacés (daphnies), de mollusques et de pousses ou de débris de végétaux. Plus la tanche avance dans sa vie et plus elle grandit lentement. Elle cherche sa nourriture principalement sur le fond.

Sa pêche :

Elle est très recherchée par les pêcheurs au coup, mais elle se pêche surtout à la plombée. C'est l'un des poissons d'eau douce les plus puissants au bout d'une canne. Poisson très méfiant. Sa pêche nécessite une longue expérience et des principes rigoureux. Les débutants sont souvent déçus. Elle se pêche à la ligne flottante dans les étangs et au posée, dans les rivières et canaux. Comme appât on peut utiliser des vers de terre, des asticots, des graines (maïs, blé), de la pomme de terre ou encore du pain. Elle aime le sucre.

Certains pêcheurs disent et sont convaincus que les poissons blessés ou malades viennent se frotter contre elle pour cicatriser leurs plaies. J'ai même entendu dire qu'au moyen âge le mucus de la tanche été utilisé pour soigner de multiples blessures et maladies.

Astuce pour la cuisine : parfois la tanche garde un goût de vase, pour lui faire perdre ce goût, il faut la dégorger dans une eau légèrement vinaigrée.

Voici les différents noms communs et locaux que vous pouvez rencontrer sur le territoire français : beurotte, tanco, tenque, tinche, tenco, tenca, tenque, tiche, tinche, tinco, tinque, ...
Tench (anglais), schuster, schieich (allemand), tinca (italien), tenca (espagnol)...



15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres