ETANG LES AMIS DE LA PECHE DE BRILLON

ETANG LES AMIS DE LA PECHE DE BRILLON

LE BROCHET

 

Origine :

Le brochet est originaire d'Europe, il peut vivre jusqu'à 30 ans pour la femelle.

Description :

Le brochet est un poisson allongé, de 60 cm de long pour un poids de 1 kg environ (Taille: 45 cm à 1,50 m. Poids : 500 g à 8 kg jusqu'à 20 kg.). Le brochet a une silhouette caractéristique fusiforme avec un museau plat en bec de canard, celui-ci est un prédateur féroce qui vit en solitaire. Le corps est allongé, le dos est brun-vert, les flancs plus clairs possèdent des bandes transversales, et le ventre est blanc-jaune. Les nageoires portent des macules sombres. Les jeunes ont souvent une teinte vert-pâle. Avec sa robe de camouflage, le brochet peut se camoufler dans tous les milieux. La nageoire dorsale est très en arrière. La tête et le museau sont parsemés de pores sensitifs (céphaliques), la mâchoire inférieure est proéminente. La langue, l'os palatin et les deux mâchoires ainsi que la langue possèdent de très fortes dents environ plus de 700 dents toutes inclinées vers l'intérieur. Les yeux sont situés au-dessus de la tête, permet à ce poisson d'avoir un très bon et grand champ de vision. Ses nageoires très bien positionnées lui permettent des démarrages très rapides (comme une torpille). Le corps du brochet comporte plein de petites écailles, mais aussi une ligne latérale très sensible aux vibrations.

Distribution et habitat :

Le brochet est présent sur tout le territoire européen et sur les parties septentrionales de l'Asie et de l'Amérique. Bien que le brochet soit présent sur l'ensemble du territoire européen, la disparition plus ou moins complète de ces zones de reproductions met en danger la survie de l'espèce. C'est un poisson sédentaire, il aime particulièrement les eaux calmes ou dormantes, mais il faut que ces eaux soient bien oxygénées. Il défend son territoire contre tout intrus même ses congénères.

Biologie et Reproduction :

Quand le brochet à la tête vers le bas c'est que celui-ci digère, quand c'est le contraire, c'est à dire la tête vers le haut, il est donc près à partir à l'assaut d'une proie. Le brochet préfère les eaux claires à fond graveleux et aux berges riches en végétation. La reproduction du brochet a lieu de février (dans le sud) à la fin avril voir fin mai (dans le nord)quand la température de l'eau atteint 8 à 10 °C, les ovules (10000 à 30000 par kilo) sont pondues en eau peu profonde, voir semi profonde parmi la végétation ou dans l'herbe des prairies inondées, la totalité de la ponte se déroule en plusieurs fois. L'incubation dure de 2 à 4 semaines. Les alevins possèdent pendant 2 à 3 semaines un organe adhésif (composé de glandes céphaliques) sur la tête qui leur permet de se fixer à la végétation, durant cette période les alevins de ce poisson se nourrissent du contenu de leur sac vitellin. Deux semaines plus tard les alevins se cachent dans la végétation, en se nourrissant de zooplancton. Le brochet ne se nourrit de poisson que, quand il atteint la taille de 15 à 20 cm, il devient donc ichtyophage. A l'âge de 6 semaines, il mesure 7 cm environ, la première année le brochet atteint 12 à 50 cm, pendant la cinquième, 50 à 75 cm, pendant la dixième 80 à110 cm. La maturité est atteinte généralement à l'âge de 3 à 4 ans. Le brochet peut vivre entre 10 et 20 ans.

     

Petits brochetons pris en photo à Asfeld dans les Ardennes
au début du mois de mai grâce à l'élevage de brochet

Régime alimentaire :

Les brochets aiment se placer en embuscade, près des bords, dans les racines et les bras morts de rivières, au pied des arbres, mais il aime aussi se placer à l'affût dans les plantes aquatiques. Il ne parcourt pas de grandes distances pour se nourrir. Le brochet ne se nourrit que quelques jours par semaines, car la digestion de ce poisson est très lente. Quand ce sont des alevins, les brochets se nourrissent de plancton et de larves d'insectes. Sa nourriture se compose de poissons vivants, malades ou morts, d'écrevisses, de grenouilles, voir de rongeurs aquatiques, de poules d'eau, de canetons. Ce poisson a la fâcheuse réputation d'être paresseux, c'est pour cela qu'il s'attaque de préférence à des poissons malades ou blessés. Il détecte ses proies grâce à ses sens, mais aussi grâce à sa vue. La capture de la proie par ce poisson se fait par le travers puis le brochet retourne le poisson pour l'avaler la tête en avant.

Sa pêche :

La pêche au vif est certainement la plus répandue mais ce carnassier célèbre peut-être également capturé au mort manié, à la plombée et au lancer (cuillères, leurres souples). Pour l'attraper, il faut un matériel robuste.

Voici les différents noms communs et locaux que vous pouvez rencontrer sur le territoire français : brocheton, brouché, buché, filaton, goulu, grand-bec, grand gousier, luceau, pognan, pogneau, poignard, sifflet...
Pike (anglais), hecht, schumuck (allemand), luccio (italien), lucio (espagnol)...



15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres